Fraude aux examens

La fraude à un examen consiste à essayer d’obtenir son diplôme en feignant d’avoir les connaissances ou les compétences attendues des titulaires de cet examen. Il s’agit d’un délit, puni par la loi, passible de 3 ans de prison et de 9 000 euros d’amende.

Le SIEC met à votre disposition un dossier « spécial fraude » :

- Qu’est ce qui constitue une tentative de fraudes aux examens ?

- Quelles sont les sanctions applicables ?

- Vous êtes suspecté de fraudes, quelle est la procédure ?

...

De nombreuses fraudes sont liées à l’utilisation de téléphones portables.

Pour rappel, la possession et l’utilisation d’un téléphone portable ou de tout autre matériel électronique de communication, de stockage ou de consultation de données sont interdites. Il est en particulier vivement recommandé aux candidats de se munir d’une montre le jour des épreuves car le téléphone portable ne peut pas être utilisé pour consulter l’heure.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)