Positionnement pédagogique des élèves qui intègrent un Bac Pro en première

Vous êtes nombreux à nous interroger sur les situations des élèves qui intègrent un baccalauréat professionnel à l’issue d’une classe de seconde générale et technologique ou autre dispositif passerelle.

Pour permettre aux élèves ainsi intégrés d’être en situation de réussite, un positionnement pédagogique s’avère nécessaire.

Vous trouverez, ci-dessous, quelques informations concernant celui-ci.

LE POSITIONNEMENT PEDAGOGIQUE

C’est une procédure qui permet de prendre en compte les acquis des élèves pour adapter la durée de la formation normalement prévue par les règlements particuliers de chaque examen.
La durée de formation peut ainsi être augmentée ou diminuée en fonction du parcours de l’élève.
Les seuils minima de formation sont néanmoins fixés par les règlements particuliers d’examens.

Sous l’autorité du chef d’établissement et à la suite du bilan formatif (diagnostic), l’équipe pédagogique propose un parcours de formation personnalisé permettant d’établir une réponse adaptée au projet de l’élève. En effet, le bilan permet de situer les acquis de l’élève et les points à consolider pour que l’élève s’intègre dans les meilleures conditions.

La décision de positionnement doit intervenir dans le mois qui suit l’admission en cours de l’élève.

Les équipes pédagogiques peuvent créer leur propre outil pour formaliser ce positionnement pédagogique (diagnostic et les aménagements prévus). Des aménagements d’emploi du temps peuvent par exemple être envisagés pour tenir compte du parcours antérieur de l’élève.

Les inspectrices correspondantes d’établissement peuvent être sollicitées pour accompagner les équipes dans cette démarche. A titre indicatif vous trouverez, ci-dessous une proposition d’outil à renseigner à partir d’une entretien et d’une étude personnalisée de la situation de l’élève.

Positionnement pédagogique Bac Pro ASSP
Proposition de trame de positionnement

Remarque :
Le positionnement permet de réduire la durée des PFMP de 22 semaines à 16 semaines.

Pour prévenir toute difficulté liée à une non-conformité de la durée de PFMP, l’attestation de stage présentée au moment de l’examen précise que l’élève a bénéficié d’un positionnement pédagogique (suite à son admission en classe de première par exemple).

* * *

Rappel - questions /réponses relatives au diplôme intermédiaire

- Le passage du diplôme intermédiaire est -il obligatoire pour tous les candidats ?

Il est obligatoire uniquement pour les candidats sous statut scolaire entrés en seconde professionnelle pour préparer le baccalauréat professionnel en trois ans.

Il n’est pas obligatoire pour les apprentis ni pour ceux qui entrent directement en classe de première professionnelle déjà titulaires d’un diplôme de niveau V ou ceux qui n’étaient pas précédemment dans un cursus professionnel (jeunes venant de seconde générale ou technologique).

- Comment sont évalués les jeunes sous statut scolaire qui souhaitent passer un diplôme intermédiaire pendant leur cursus de baccalauréat professionnel, lorsque ce n’est pas obligatoire ?

Ils passent les épreuves sous forme ponctuelle.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)