Risques professionnels dans la restauration

, par Karine Costanzo

De la brasserie au restaurant étoilé, du chef cuisinier au serveur, le
secteur de la restauration offre une large diversité de métiers et de
situations de travail. Mais il affiche également une sinistralité
supérieure aux moyennes nationales.
Les professionnels de la restauration ont en effet plus de risques d’être victimes d’un accident du travail que les salariés des autres secteurs.

Les principales causes d’accidents de travail dans la restauration sont

  • les accidents de plain-pied. Ils représentent à eux seuls plus d’un tiers des AT.
  • les accidents liés aux manutentions de charges lourdes (déchargement et stockage des marchandises, port des plats et de la vaisselle…),
  • les accidents liés à l’utilisation d’objets coupants (couteaux, tranchoirs, vaisselle cassée…) ou au contact avec des surfaces chaudes (plats, équipements de cuisson…).

    Les rythmes de travail constituent un facteur de risque supplémentaire. Au cours d’une journée, les salariés subissent des variations brutales d’activité - les « coups de feu ».
    Dans l’urgence, vitesse et précipitation se confondent
    parfois, et il suffit d’un pas ou d’un geste mal assuré pour que l’accident survienne. Ce sentiment d’urgence, conjugué à la pression exercée par la clientèle, peut être générateur d’un stress important dont les conséquences potentielles sont nombreuses : épuisement professionnel, anxiété, dépression, pratiques addictives…
    Les métiers de la restauration impliquent par ailleurs une activité physique importante. La répétition des gestes (épluchage, découpe…), les postures contraignantes ou encore la station debout prolongée, favorisent la survenue de troubles musculosquelettiques : tendinites, mal de dos…
    Les contacts réguliers avec certaines denrées ou produits d’entretien peuvent également être à l’origine d’allergies et d’affections respiratoires ou dermatologiques.

    Pour autant, les risques professionnels associés aux métiers de la restauration ne sont pas une fatalité. Certaines bonnes pratiques permettent de les prévenir efficacement.

    Ci-dessous des supports pédagogiques sur les risques professionnels dans la restauration :

  • page web de l’INRS : Hôtels et restaurants. Refuser les risques du métier
  • Brochure INRS ED 933 : La restauration rapide. Prévention des risques
    professionnels
  • Brochure INRS ED 880 : La restauration traditionnelle.
    Prévention des risques
    professionnels
  • Brochure INRS ED 6075 : La restauration collective.
    Aide au repérage des risques
  • Site et guide de prévention pour les cafés hôtels restaurants « chodevant »
  • Article du site SBSSA sur les risques chimiques dans les métiers de la restauration et du tourisme

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)